Lille Métropole 2020 World Design Capital

Comment donner à voir et à comprendre les centaines d’actions engagées en faveur du Zéro déchet à Roubaix ? C’est le défi que la ville a souhaité relever en invitant deux designers — Capucine Diancourt et Charlotte Farkas — à créer un parcours expérientiel et ludique.

Il s’agit d’une formation immersive — un parcours utilisateur expérientiel qui donne à voir et à comprendre la transformation vers l’ère du Zéro déchet. Le visiteur découvre les méthodes d’approche et les réalisations mises en œuvre à Roubaix.

Officiel démonstrateur national, la Ville de Roubaix a vocation et devoir de partager et transmettre ses avancées, ses outils et ses méthodes. Montrer est une chose. Permettre aux personnes de comprendre les raisonnements fondateurs qui génèrent aujourd’hui les résultats concrets obtenus en est une autre. Ainsi, la démarche roubaisienne n’est pas une juxtaposition de solutions techniques qu’il suffirait de copier ; mais un renversement total d’approche où la ville bouleverse les codes et les raisonnements en vigueur depuis 30 ans. 

La meilleure solution pour faire cet apprentissage des fondamentaux est un parcours utilisateur expérientiel qui déconstruit les codes actuels et donne à voir et à comprendre cette transformation vers l’ère du Zéro déchet.

***

La Ville de Roubaix est labellisée Territoire démonstrateur national de la transition écologique, en matière de Zéro déchet et d’Économie circulaire. Elle mène depuis 6 ans une démarche innovante de transformation de son territoire par la mobilisation massive de l’ensemble des acteurs (citoyens, entreprises, commerçants, écoles, associations, pouvoirs publics, etc.) dans l’économie circulaire et la déconsommation.

Témoignage d’Audrey Leclercq, directrice du développement durable à la Ville de Roubaix :

Pourquoi avez-vous souhaité vous inscrire dans la démarche POC ?

Depuis le début, nous appréhendons la démarche zéro déchet en prenant l’entrée « utilisateur ». On se pose toujours la question en empathie avec la personne à qui l’on rend le service. C’est finalement l’ADN du design et ce fut tout naturel pour nous de rejoindre l’aventure des POC.” 

Les résultats du POC sont-ils à la hauteur de vos attentes ?

C’est trop tôt pour le dire car nous n’avons pas encore commencé les expérimentations mais les ateliers menés avec Capucine Diancourt et Charlotte Farkas ont été très enrichissants. Jusqu’à présent, nous avions plutôt travaillé avec des designers produit et les résultats nous avaient convaincus. Le design de service semble apporter aujourd’hui une ouverture et laisse entrevoir des champs de possibles auxquels nous n’avions pas pensé. Une mine qu’on prendra plaisir à exploiter !” 

+ La Ville de Roubaix présente son POC.