Lille Métropole 2020 World Design Capital

La gare fait partie intégrante des villes qui en bénéficient et le plus souvent placée au coeur de celles-ci. Elle est un point important dans l’organisation, le dynamisme et la rencontre des flux d’usagers et est parmi les seules infrastructures à accueillir des usagers de toute classe sociale, de toute provenance et de tout statut. La gare devient un terrain d’expérimentation dans le développement d’un quartier, d’activités, de point d’intérêt au sein des villes et d’initiatives innovantes sur l’expérience de voyage et d’usages.

L’organisme interprofessionnel Fer de France a établi une recherche sur les possibilités d’innovation que pouvait apporter l’apport de nouvelles expériences au sein de la gare, dans l’optique de faire émerger des solutions de mobilités globales pour construire la gare de demain. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une formation qui vise à regrouper et faire travailler ensemble de jeunes dirigeants issus de la filière ferroviaire française sur des projets collaboratifs. Cette formation est destinée à élargir les champs de connaissances et à prendre pleinement conscience des enjeux de la filière sur l’expérience de la gare et des actions menées au sien de celle-ci.

Cette réflexion s’est déroulée en deux approches complémentaires :

  • Une première approche s’est concentrée sur l’expérience des usagers et leur ressenti sur la gare. La démarche devait se détourner des orientations déjà explorées par des experts afin de ne pas se retrouver avec les mêmes propositions de solutions. S’intéresser avant tout à l’usager et non à la fonctionnalité technique de la gare a introduit une démarche de design thinking, centrée sur l’expérience et son amélioration, son adaptabilité et son offre élargie d’usages. Les équipes de Fer de France ont pu découvrir les potentiels domaines dans lequel le design pouvait intervenir lors de la conception d’un projet, même prospectif et fictif. Ils ont ainsi été sensibilisés sur l’importance d’inclure l’usager au coeur de la réflexion pour répondre aux mieux aux besoins et de recevoir les avis des personnes qui pourraient être à même de tester les dispositifs. C’est ce qui a définit la seconde approche de la réflexion.
  • La parole a été donnée aux usagers afin de co-concevoir les idées sur la gare de demain et s’assurer des réels besoins exprimés par les usagers cibles.
    Pour cela, une journée hackathon a été organisé en février 2020 avec différents acteurs pour imaginer et rêver la gare de demain, utilisant d’autres approches que les approches traditionnelles. 

Modularité, connections avec la ville, activités alternatives, lieu de vie, etc., la gare se veut plus intégrée au mode de vie des usagers, libérée de son aspect très fonctionnels et plus ouverte aux activités valorisant les rencontres, la mixité sociale, les services et le dynamise du quartier. Ce travail prospectif coordonné grâce
au design thinking montre l’étendu des possibles sur l’intégration du design dans un projet et l’importance de la démarche sur les solutions qui en résultent.

Crédits photographiques : ©premiumphoto