Lille Métropole 2020 World Design Capital

La réhabilitation innovante de l’ancien couvent de la Visitation situé dans le quartier de l’Hommelet, à Roubaix, est paradoxalement né d’un échec, celui d’un promoteur immobilier qui, en voulant développer le site de manière traditionnelle n’a pas réussi à aboutir…

Fort de ce constat, Vilogia a décidé de procurer à ce site particulier, véritable bijou architectural, un usage innovant, le réinscrivant dans son contexte géographique, économique, culturel et social.

A la suite d’un appel à idée national et pluridisciplinaire, avec pour objectif de développer le site, le lauréat du concours — un groupement mené par De Alzua+ composé de talents multiples dont le designer Quentin Vaulot — a proposé une réflexion s’appuyant sur l’histoire de l’ancien couvent de la Visitation.

Il n’existe pas d’architecture en dehors d’un contexte.

C’est pourquoi la programmation a été imaginée en lien avec les valeurs du couvent : apprendre, vivre, manger, dormir, travailler… Ainsi, le parloir devient une brasserie, le cellier un market, le scriptorium un lieu de formation, la salle capitulaire un coworking, le réfectoire un restaurant, le dortoir un coliving, …

Dans cette démarche, De Alzua+ a intégré une notion d’économie circulaire : les énergies des uns doivent servir aux autres, les clients des uns sont les producteurs des autres, mais pas seulement d’un point de vue technique (récupération des eaux de pluie, de la chaleur issue du brassage de la bière, …).

Le rôle du designer

Tout l’art du Designer consiste, via des créations d’objets et d’items, à liaisonner les différentes fonctions et énergies du projet, permettant de donner au lieu une vraie cohérence à long terme. Le designer, Quentin Vaulot, a donc réfléchi à une manière de lier ces programmes ensemble à travers des dispositifs design, créant un parcours au sein du bâtiment : un germoir permettra de liaisonner les fonctions habiter, se restaurer et se divertir ; une micro-esplanade mettra en commun les fonctions communiquer, partager et se cultiver ; une aromathèque mettra en valeur en utilisant les cinq sens les fonctions manger et se divertir. Certains items, purement décoratifs, auront également pour fonction de rappeler la riche histoire des lieux. 

Septembre verra l’inauguration d’une partie de ce lieu avec l’installation d’une food court innovante.

Cette démarche sur le long terme permettra au site de trouver son équilibre propre et d’aboutir à une vraie cohérence entre architecture, design et développement.

Crédit photo : Vilogia