Lille Métropole 2020 World Design Capital

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Le Syndicat des Brasseurs des Hauts-de-France a fait appel au designer Franck Grossel pour récupérer les drêches de brasserie et les recycler… en mobilier durable ! 

Les drêches de brasserie sont les résidus solides de la transformation de céréales germées et séchées (le malt). Les brasseurs valorisent depuis toujours ces drêches, soit par l’alimentation animale, soit par la méthanisation, c’est-à-dire la transformation de la matière en biogaz (méthane) par fermentation. Le jeune designer voit dans ce matériau original un potentiel énorme : la matière première d’un mobilier !

En séchant, la fibre les drêches devient très résistante et la singularité de ce matériau est qu’il a déjà été brassé (le sucre contenu permet d’avoir un liant naturel). Donc, Franck Grossel utilise à peine 2% de colle recyclable pour la conception de ses meubles brassés, 

Je fabrique du mobilier durable car je ne veux pas régler une problématique en en créant d’autres. Or tant qu’on consommera de la bière, il y aura de la matière !” 

Incubée depuis mai à EuraTechnologies, à Lille, l’entreprise Instead de l’ébéniste-designer espère commencer la production de tabourets de bar en drêches fin 2019-début 2020. Mais les commandes – de tables, de chaises et de tabourets notamment – pleuvent déjà. Car pour Franck, tout s’est accéléré depuis sa rencontre avec Vincent Bogaert, le président des Brasseurs des Hauts-de-France, qui a souhaité l’accompagner sur ce beau projet. 

En fonction des résultats et du succès du mobilier brassé, une unité de fabrication pourrait voir le jour dans les Hauts-de-France.

Crédit photo : Franck Grossel