Lille Métropole 2020 World Design Capital

Comment faire un premier pas vers la rénovation énergétique de son logement ? C’est la réflexion menée par le POC Brico-concierge porté par la direction Habitat de la MEL et les communes de Lambersart, Armentières, Tourcoing et Lille, en lien avec le dispositif AMELIO+.

Tout débute avec un constat : le dispositif AMELIO+, dont la mission est d’apporter des aides à la rénovation des logements privés, est sous-utilisé ou mal utilisé. Des outils existent en matière de rénovation énergétique mais ne sont pas connus. L’objectif de ce POC est double :

  • renforcer la détection d’éventuels bénéficiaires du dispositif AMELIO+ 
  • faire en sorte que le dispositif soit connu de son public-cible (propriétaires-habitants, propriétaires-bailleurs, locataires d’un logement privé). 

La question est rapidement posée : comment développer un réseau d’acteurs qui seraient en contact avec les habitants afin d’effectuer cette double mission ? 

« Nous avons organisé trois sessions de travail, confient Céline Deremy-Savary, ambassadrice de la Transfo pour la direction Habitat de la MEL et Isabelle Fourot, porteuse du POC. Il y a eu plein d’idées, nous sommes allés voir les usagers et les équipes AMELIO (les conseillers info énergie, les opérateurs AMELIO+ et les hôtes d’accueil de la Maison de l’Habitat Durable), qui ont fait des propositions et apporté des pistes de travail. »

Le concept germe : quelqu’un qui aiderait le public sur des petits bricolages d’amélioration du logement pourrait, grâce à ce travail de proximité, détecter dans les logements où il intervient des besoins de rénovation énergétique, tout en se faisant le porte-parole du dispositif AMELIO+. Une sorte de chaînon local, en quelque sorte, sur le principe de la mobilité inversée : aller vers les usagers plutôt qu’ils n’aillent vers
le service.

Six mois d’expérimentation

Ainsi est née l’idée des Brico-concierges. Mobiles, identifiables et équipés de l’outillage nécessaire pour effectuer des petites réparations, ils assureront le lien de proximité entre les habitants et AMELIO+. Ce seront des personnes de confiance, aptes à construire une relation et accompagner les habitants. Ils prodigueront des petites aides qui amélioreront tout de suite le quotidien, pour ensuite effectuer un accompagnement vers une démarche plus globale. « Nous travaillons à l’élaboration d’un marché. Nous nous appuyons sur des associations dans des quartiers précis de la métropole, pour identifier les potentiels futurs Brico-concierges. Le démarrage de l’expérimentation est prévu pour octobre 2020, avec trois Brico-concierges à Tourcoing, à Lille-Fives et à Armentières. Ces personnes travailleront à mi-temps. Le bénéficiaire apportera les fournitures mais la prestation sera gratuite. Après six mois et un bilan à mi-parcours, nous serons en mesure d’estimer un éventuel changement d’échelle. »

Crédit photo : MEL