Lille Métropole 2020 World Design Capital

La cuisine comme prétexte à l’effort physique

Al dente est un ensemble de quatre machines pour palier à la perte et au manque d’activité physique chez les personnes âgées en utilisant comme prétexte la cuisine !

Chacune des machines permet d’accentuer, d’exagérer et d’amplifier les différentes étapes gestuelles de la recette des tagliatelles afin de préserver l’autonomie des séniors.

Les différentes machines permet de mélanger les oeufs et la farine, d’aplatir la pâte, de couper une portion, d’égoutter et de servir et finalement de s’asseoir pour manger. Ces dispositifs permettent de travailler dans chacune de leurs étapes sur la force musculaire, l’équilibre, la mémoire, la planification, la motricité, la coordination, la dextérité manuelle et même la cohésion sociale.

Ce projet s’intéresse plus largement à la problématique de la sédentarité. En effet, le monde contemporain fait face à une évolution croissante de la technologie qui envahit désormais nos quotidiens. La sédentarité a pris le pas sur l’activité physique. Ainsi, ce projet propose une solution visant à lutter contre l’appauvrissement gestuel de nos « jeunes vieux », au profit du maintien de leur autonomie.

Crédit photo : Benjamin Decle

  • ESAD