Lille Métropole 2020 World Design Capital

Séminaires, conférences, ateliers et rencontres académiques interdisciplinaires sur la question foncière de l’avenir de l’humain au regard des avancées technologiques et scientifiques contemporaines.

Le groupe de recherche L’humain qui vient, fondé en novembre 2018 par Joseph Cohen (School of Philosophy, University College Dublin), Alain Fleischer (Le Fresnoy — Studio national) et Raphael Zagury-Orly (Sciences Po Paris et Collège International de Philosophie) et dont le comité scientifique est composé de nombreux universitaires internationaux, organise les 5 et 6 novembre un colloque sur la question foncière de l’avenir de l’humain au regard des avancées technologiques et scientifiques contemporaines.

Qu’appelons nous aujourd’hui l’« humain » ? 

L’« humain » aura toujours été défini à partir de son évolution et de son devenir historique propre. Mais notre contemporanéité lui aura-t-elle infligé un bouleversement tel qu’il, l’« humain », déborde et dépasse son devenir historique lui-même ? Autrement dit, nous tenons-nous aujourd’hui devant une métamorphose, un« point tournant », où l’« humain » se voit radicalement transformé et porté vers un autre que lui-même – tout autre que la définition, la détermination, l’identité déployées dans et par son histoire propre ? Assistons-nous aujourd’hui à une transfiguration telle que la distinction traditionnelle entre l’être et le devenir de l’humanité se voit résolument surpassée ? La figure de « l’humain qui vient » excède-t-elle – et en quel sens ? – la détermination essentialiste et humaniste de l’humain ? Et plus en avant, comment se confronter aujourd’hui à cette figure inédite de « l’humain qui vient » ? D’ailleurs, n’aurons-nous pas affaire à une multiplicité de figures de l’humain qui viennent ?

C’est là une exigence à la fois politique et philosophique, certains y ajouterait un devoir éthique : penser en direction de ces manifestations inédites de l’humain et ainsi des humanités. Depuis quel lieu et à partir de quelle loi pouvons-nous incarner cette exigence philosophique et politique ? Et comment cette profonde altération de l’humain modifiera-t-elle notre pensée et quelles seront les conséquences politiques de cette mutation dans l’histoire de l’humanité ? Ces questions philosophiques, politiques, éthiques sont également centrales aux travaux d’artistes, de cinéastes et d’architectes. Leurs approches différentes, leur façon singulière de penser en images, et notamment de réfléchir les lieux et les espaces de l’expérience, créer ont un certain intervalle au cœur de notre recherche commune et ouvrira à un autre regard entre notre contemporanéité et les altérations qui s’y déploient.


Jeudi 5 novembre 2020

8h45-9h15 – Accueil café

9h15-9h45 – Ouverture
Joseph Cohen, Alain Fleischer, Raphael Zagury-Orly

9h45-11h15 – Le « non-humain » qui vient : distribuer l’intelligence dans le monde inorganique des machines et des robots
Véronique AUBERGÉ (CNRS/INSHS)
Charles CORVAL (Sciences Po Paris)
Julien DE SANCTIS (Spoon​.ai)

11h30-12h30 – Peut-on vraiment critiquer le transhumanisme ?
Gabriel DORTHE (Université Catholique de Lille)
David DOAT (Université Catholique de Lille)

13h00-14h30 – Pause

14h30-16h00 – Allier les Arts et les technologies pour stimuler une autre compréhension de l’humain (dans un dialogue renouvelé avec la nature. Réflexions autour d’EDEN ARTECH).
Pierre Antoine CHARDEL (EHESS)
Olga KISSELEVA (Paris I)
Lilia CHAK (Paris I)
Émeline GOUGEON (Paris I)
Armen KHATCHATOUROV (Université Paris Est Marne la Vallée)

16h15-18h15 – Projection du film « Les Forêts sombres » de Stéphane Breton
Discussion

Anne SIMON (CRAL/EHESS)
Stéphane BRETON (CRAL/EHESS)

18h30-20h30 – Pause

20h30-22h30 – Projection film (programmation à venir)



Vendredi 6 novembre 2020

9h00-9h30 – Accueil café

9h30-10h15 – Designing with microbial life (Conférence en anglais)
Teresa VAN DONGEN (artiste présente dans l’exposition)
Korneel RABAEY (Professeur, Université de Gand) 

10h30-11h00 – L’Humanité qui ouvre
Mario CÔTÉ (UQAM)
Véronique BÉLAND

11h15-12h45 – Discussion autour du courant de pensée transhumaniste, sur les idées de longévité radicale, d’amortalité
Didier COUEURNELLE (Association Française Transhumaniste)
Terence ERICSON (Association Française Transhumaniste)
Élisabeth DE CASTEX (Sciences Po Paris)
Dominique RAYNIE (Sciences Po Paris)

13h00-14h30 – Pause

14h30-16h00 – Panel Artistes

Olivier PERRIQUET (Le Fresnoy — Studio national)
Ismaël JOFFROY CHANDOUTIS (artiste présent dans l’exposition)
Grégory CHATONSKY (ENS Paris)
AnneMarie MAES (artiste)

16h15-18h00 – Panel Philosophique
Cet humain qui vient ?

Joseph COHEN (University College Dublin)
Raphael ZAGURY-ORLY (Sciences Po Paris)
Nicolas DE WARREN (Penn State University)

18h15-19h15 – Clôture
Bernard STIEGLER | Keynote — Présenté par Alain Fleischer
Éléments de néguanthropologie
Panser les êtres non-inhumains avec Alfred Lotka